Mernissi Homepage
Fatema Mernissi






Youssef Madad

L'Observatoire Marocain des Prisons

L'Observatoire Marocain des Prisons (OMP) est une association fondée en 1999. Elle a obtenu l'autorisation de faire des visites dans les prisons et elle publie des rapports détaillés sur les conditions de détention. - Youssef Madad est membre du bureau exécutif de l'OMP

Rapport d'activité 2002
(Extraits)

L'état d'avancement dans la réalisation des projets

Les activités de l'OMP se repartissent sur trois volets :

  • Les visites des prisons, cueillette des informations et traitements des plaintes pour constituer le matériau du rapport annuel.
  • Le soutien aux prisonniers, en jouant le rôle du relais entre leurs besoins identifiés et le potentiel de la société civile (médecins, avocats, secteur privé ) par des actions d'aide et de prestations de services.
  • Le travail de sensibilisation et d'information sur les conditions carcérales, les transgressions des droits des prisonniers, le respect des règles minima, le plaidoyer pour les changements des lois.


  • Les visites

    L'OMP a développé d'aures moaens de suivi aà travers les détenus, leurs familles, t les couvertures des presse. La médiatisation de l'association l'a rendu incontournable pour tout ce qui rapporte à la prison, ce qui l'a rendu toujours au cur de l'évènement. Les visites constituent un moyen de collecte de donnés en plus du contact direct avec les prisonniers c'est aussi un moyen de sensibilisation des prisonniers de leur droits. L'OMP continue son programme de visites pour toutes les prisons du Maroc pour d'abord se familiariser avec les structure et les spécificités de chaque situation et chaque prison.

    Les services

    Le travail de proximité présente beaucoup de difficultés liées aux contexte général du pays, la généralisation de la pauvreté au sein d'une large frange de la population, le taux élevé de l'analphabétisme, les frustrations sociales tout ceci marginalise cette large frange de la population qui se trouve dans les prisons.

    L'association a pu mobiliser des clubs, des laboratoires, des donateurs, des associations culturelles pour soulager les malheurs des prisonniers :
  • Des médicaments et des couvertures sont livrées par Lions Club à la prison d'Eljadida et aux incendiés hospitalisés soit à l'Hôpital Averroès à Casablanca.
  • Des médicaments livrés à la prison d'Oukacha et le laboratoire Novo a fait le suivi de certains détenus à la prison Benachmed.
  • Présentation d'une pièce de theâtre aux profit des Femmes de Oukacha.
  • Un programme d'aide et de suivi est établi par l'OMP en partenariat avec Lions Club au quartier des femmes à Salé durant le mois de ramadan.
  • Des sorties pour les enfants en bas âge une fois par mois (la première a déjà eu lieu en janvier 2003) avec un suivi médical et une préparation à la réinsertion.
  • Prise en charge des fêtes d'Aid Elkebir et d'Achoura dans quelques prisons.
  • Projet de formation des femmes en vue de préparer leur sorties surtout les mineurs.
  • Un programme visant la préparation à la réinsertion des enfants des prisonnières (dont deux jumeaux qui étaient suivis jusqu'à leurs sortie).
  • L'octroi de petites bourses pour les en compagnie de leurs mamans prisonnières par Femmes pour la paix (association suisse).


  • Il faut, néanmoins, admettre qu l'association a du mal à faire le suivi de toutes les demandes d'aides ou d'intervention. Ainsi les membres les plus actifs au sein du bureau sont débordés par les appels téléphoniques qui ne se limitent pas au siège d l'association mais le dépasse à toutes les heures de la journée et surtout la nuit, ce qui nécessite dans l'avenir un numéro vert et une écoute téléphonique permanente, car en plus de la consultation, les plaintes, il a y la détresse.

    (...)


    Back to
    Portraits Overview

    Youssef Madad



    Related Links:

    Présentation Youssef Madad


    | HOME | BOOKS | ARTICLES | CIVIL SOCIETY | GALLERY | EVENTS | CONTACTS |