Mernissi Homepage
Fatema Mernissi






Les 50 Noms de l'Amour
Les jardins des amoureux d'Al-Imam Ibn Qayyim al-Jawziyya

Fatema Mernissi reprend " Les 50 noms de l'amour : Le Jardin des amoureux ", d'Al-Imam Ibn Qayyim al-jawziyya du 14e sièle et les commente en les actualisant. Le texte original est traduit en français, et les commentaires en français de Fatema Mernissi sont traduits en arabe. Le livre est agrémenté par des créations calligraphiques de Mohamed Idali pour chacun des 50 noms de l'amour. (Les Editions Marsam, 2011)

Al mahabba
L'affection, la tendresse attentionnée, l'amour constant

Quant au terme Al mahabba, on dit que son origine provient de la pureté Safâ'. C'est également tout le bouillonnement et toutes les effervescences qui gagnent le coeur lorsqu'il aspire ardemment à rencontrer le bien-aimé.
On dit qu'al mahabba signifie la pondération et la constance.
On dit aussi que c'est le penchant permanent d'un coeur passionné pour l'être aimé. Pour certains, c'est la concorde qui règne entre les amoureux dans la présence et dans l'absence. Et pour d'autres, al mahabba naît de la convergence des désirs de l'amoureux et de l'être aimé.


Qu'est ce que l'amour ? Et surtout pourquoi depuis des millénaires, prophètes et souverains chinois, Shahs persans et Califes arabes dans le passé, comme les multinationales de nos jours, ont toujours mobilisé des experts pour décoder ses mystères et déchiffrer ses émotions ? Y'a-t-il donc une relation magique entre amour et pouvoir ? Y'a-t-il une connexion entre amour et leadership ? Et si oui, quelle est cette mystérieuse connexion ? Faut-il être aimé par ceux qu'on dirige pour réussir un projet commun ? (...)

Le Calife Abbassid Al Mamun qui a régné très jeune de 813 à 833 (198-218 Hijra ), fils du célèbre Harun er-Rachid et dont la mère était une Iranienne nommée Badis, n'avait que 28 ans lorsqu'il accéda au pouvoir. Il réalisa alors, que pour faire triompher la paix, il fallait amener Arabes et Iraniens, Indiens et Byzantins à collaborer au lieu de s'entretuer. Mais notre Calife fut encore plus perplexe après avoir écouté les explications des savants, car pour comprendre les émotions, il fallait les habiller avec des mots, tâche qui s'avéra difficile. Et c'est pour cette raison que le décodage des émotions que suscite l'amour et dont dépend la réussite du leader devint l'une des préoccupations des savants musulmans qui en identifièrent 50 mots, battant dans ce domaine leurs collègues occidentaux, qui n'ont jamais pu en repérer plus d'une douzaine, selon Denis de Rougemont.

Il n'est donc pas étonnant qu'Al Mamun soit célébré comme un héros du Jardin des Amoureux, le livre que l'Imama Ibn Qayyim al Jawziya, né à Damas en 1292 (691Hijra) trois décades après la destruction de Bagdad par les Mongols en 1258, rédigea pour rappeler aux conquérants que sans l'amour, aucun leader ne peut réussir.

Le message prophétique du Jardin des Amoureux est que tout leader qui se laisse piéger par le désir narcissique (hawa), assistera à l'effondrement de son pouvoir. Prophétie que la récente Révolution Arabe du printemps 2011 illustre parfaitement, car l'amour (al hob) et la dignité (Karama) se sont imposés comme deux besoins stratégiques à tel point que des milliers d'Egyptiens ont déclaré sur Facebook qu'ils allaient remplacer la fête de l'amour Saint-Valentin qui a lieu le 14 février par une journée dédiée à l'amour de l'Egypte: Egyptine's day.

La participation massive des femmes dans la révolution arabe de 2011 rappelle le lien entre amour romantique et amour civique La participation massive des femmes aux protestations de la Révolution Arabe de 2011 a secoué les conservateurs qui ont compris que l'amour est dorénavant la base de toutes les relations, qu'elles soient politiques ou familiales. Les femmes réclament l'amour et la dignité comme fondement de la relation dans l'espace publique comme dans l'espace privé. L'histoire de l'Occident a révélé l'évidence du lien entre démocratie et amour romantique. Un mari narcissique dans sa famille ne peut être qu'un mauvais citoyen et un leader maladroit. (...)

Fatema Mernissi vous salue sous un ciel orageux du printemps 2011

Al futun
La séduction, la fascination

Al futun vient du verbe fatana qui veut dire tester et éprouver quelqu'un. Dieu dit dans le Saint Coran, à propos de Moise : "Et nous t'éprouvâmes en te soumettant à de nombreuses épreuves (fatannaka) (20, v 40). Al fitnatu comporte trois sens, dont le premier est le fait de tester et d'éprouver quelqu'un.
Le second sens est le fait d'être charmé puis séduit par quelqu'un ou par quelque chose, notamment les biens matériels ou le charme féminin.
Le troisième sens est le fait même d'être source de séduction. A ce propos, Dieu dit dans le Saint Coran: "Vos richesses et vos enfants sont votre tentation (fitna)" (64, v 15). En minéralogie, le verbe fatana signifie l'action de tester la qualité de l'or en le faisant fondre pour en étudier les composantes. D'après Al Khalil, al fitanu signifie le fait de brûler. Dieu dit en effet, parlant des mécréants : " Le jour où ils seront en train de brûler (yuftanun) en enfer".


| HOME | BOOKS | ARTICLES | CIVIL SOCIETY | GALLERY | EVENTS | CONTACTS |